CYCLISME : Les stars de la saison en piste !

Alors que la saison vient à peine de débuter, nous faisons les pronostics des coureurs qui vont réussir cette saison sur les classiques, ou pas.

LES CLASSIQUES : Sagan, Van Avermaet, Degenkolb et Lampaert pour les Flandriennes, Alaphilippe, Nibali, Valgren et Wellens pour les Ardennaises.

Avec une équipe Bora toujours soudée et avec sa garde rapprochée le triple champion du monde Peter SAGAN part en grand favori pour remporter le Tour des Flandres. Auteur d’une saison extraordinaire, comme les précédentes, le vainqueur de Paris-Roubaix donnera du fil à retordre à ses adversaires cette année.

En revanche le belge Greg VAN AVERMAET a lui été auteur d’une saison quasi blanche avec seulement deux victoires. Il aura tout coeur à se reprendre en 2019. Son équipe, passée de BMC à CCC à l’intersaison s’est montrée très offensive en début de saison avec déjà quelques victoires.

L’étape du Tour de France menant à Roubaix, il l’a gagnée! A 30 ans l’ancien vainqueur de Milan-San Remo John DEGENKOLB est en train de retrouver son meilleur niveau et devrait briller cette année sur des courses comme le GP E3, entouré de ses fidèles (Stuyven, Pedersen et Felline).

Comment peut-il y avoir des classiques sans l’équipe Quick Step ? Auteur de 73 victoires l’année précédentes, le « Wolfpack » comme elle se fait appeler, devrait encore dominer la saison et les classiques par ses tactiques et ses coureurs d’expériences. Le jeune Yves LAMPAERT peut se détacher du lot avec notamment « A travers la Flandre » a son palmarès. Il sera accompagné de la meute de loups de l’équipe belge composée de Stybar, Gilbert, Morkov, Vakoc, Declercq ou encore le Français Florian Sénéchal.

Après les Flandriennes, les Ardennaises ! Les candidats sont nombreux mais Julian ALAPHILIPPE sort du lot. Vainqueur de la Flèche Wallonne en 2018, le Français considéré déjà comme un champion du monde va étinceler sur les classiques, avec sa puissante équipe de la Quick Step.

Après avoir remporté le Tour de Lombardie et Milan-San Remo, deux des cinq monuments, Vincenzo NIBALI s’attaque à Liège-Bastogne-Liège. A bientôt 35 ans, le Requin de Messine à les qualités et l’équipe requise pour s’imposer à Liège.

Passé de Astana à Dimension Data cette hiver, le jeune Danois Michael VALGREN se présente comme un outsider cette saison. Après avoir été consacré en 2018 sur l’Omploop Het Nieuswbald, il a confirmé en s’imposant sur l’Amstel Gold Race devant ses nouveaux coéquipiers de luxe Roman Kreuziger et Enrico Gasparotto, Kreuziger qu’il a déjà cotoyé chez Tinkoff il y a quelques années. Avec des solides équipiers qui pourront l’aider sur les classiques (Slagter, Kreuziger, Gasparotto ou encore Bosson Hagen) Valgren espère remporter au plus vite un monument, pour marquer l’histoire.

On entend très peu parler de lui, mais Tim WELLENS est un redoutable concurrent. Accompagné d’une armada ( Maes, Keukeleire, De Gendt, Naesen, Blythe,…) le belge a les moyens de rivaliser avec les meilleurs. Sans vrai palmarès, le coureur de la Lotto-Soudal devrait sortir de sa discrétion d’ici peu, et conquérir une belle course telle que la Flèche Wallonne.

imprimer cet article