Nibali rit à San Remo

Le vainqueur du Tour de France il y a quelques années, vient de remporter la mythique Primavera en attaquant dans le Poggio, dernière difficulté de la journée, et en résistant au retour des sprinteurs. Bravo Vincenzo !

A quelques kilomètres de l’arrivée, le vainqueur des trois grands tours, passe à l’offensive et lâche le peloton et les sprinteurs. Grâce à ses qualités de descendeurs, Vincenzo conserve son avance jusqu’à la ligne. Quelques mois après le « Il Lombardia », le « Requin de Messine » s’offre un second monument.

imprimer cet article